Le site maya "El Péru" au Guatemala

Publié le par Jérôme VOL

Le site maya "El Péru" au Guatemala

Après avoir découvert Flores et Tikal, nous avons eu envie de connaitre un site plus vierge, histoire de se faire une idée "grandeur nature" et de connaitre des gens qui y vivent !

En résumé : la ballade part du hameau de Paso Caballo (3 heures de bus depuis Flores). Elle dure environ 2 demie-journées, avec une nuit dans la jungle sous la tente. Pas de monument visible comme à Tikal car ils sont encore sous la jungle, mais des stèles dégagées.

C'est surtout un contact extraordinaire avec des gens très simples mais capables de survivre dans la jungle !

Le site maya "El Péru" au Guatemala

Si vous êtes à l'aise en Espagnol, n'hésitez pas à contacter directement Francisco (40 94 21 38) ou Juan (49 00 55 24). Ils vous organiseront cette expédition depuis Paso Caballo à moindre frais. Sinon, les agences de voyage de Flores le proposent pour environ 600 $ (depuis Flores), pour un groupe de 5. Pour notre part, nous avons utilisé les excellents services de Sergio Crasborn (http://www.crasborntravel.com).

Le site maya "El Péru" au Guatemala

Nos guides sont des habitants de Paso Caballo, agriculteurs l'essentiel de leur temps. Ils vivent avec leurs familles dans des maisons en bois, sol en terre battue, au bord de la rivière qui est un lieu de vie communautaire très important.

Le site maya "El Péru" au Guatemala

On les retrouve à Paso Caballo vers 11h. La lancha est prête avec à son bord, le matériel de camping et les provisions pour 24 heures dans la jungle !

Le site maya "El Péru" au Guatemala

En route pour "puerto el Peru", environ 45 minutes de lancha au milieu de la jungle, on a la chance de voir plusieurs crocodiles et de nombreux oiseaux.

Le site maya "El Péru" au Guatemala

On passe devant la station biologique des Guacamayas et on arrive à "puerto el Peru" vers 12h. Là un abris en palmes a été aménagé par les guides pour les campements.

Le site maya "El Péru" au Guatemala

Francisco nous prépare un rapide almuerzo avec quelques fruits et nous partons à pieds vers le site de Peru. Juan restera sur place pour préparer le campement.

Le site maya "El Péru" au Guatemala

Pour atteindre le site Mayas, on met environ 2 heures. On voit de nombreux animaux. D'abord des moustiques : nos deux bombes de "repelente" y passeront ! Ensuite des oiseaux, de nombreux "singes araignées" et un petit serpent (glups) !

Le site maya "El Péru" au Guatemala

Ne vous attendez pas à des monuments grandioses sur le site de El Peru : ici c'est la forêt qui règne en maître. Les guides nous ont d'ailleurs expliqué que le site se dégrade depuis quelques années car de nombreux arbres repoussent à des endroits auparavant nettoyés. Curieusement, depuis la création du parc Guacamayas, l'argent va beaucoup au parc et moins aux guides. Du coup, ceux-ci qui avaient auparavant l'habitude de venir sur place pour nettoyer disent qu'ils ne le font plus car le carburant coute cher et ne leur est pas payé.

Intéressant point de vue sur les limites et les effets indirects de la création d'un parc naturel dans un pays en voie de développement....

Le site maya "El Péru" au Guatemala

Après le retour au campement, arrive l'étape du dîner et de la nuit. Juan a préparé un feu et nous mangerons un poulet du village ! Le feu éloigne les animaux et c'est heureux car nous entendrons un Jaguar pendant la nuit, à l'heure où ils chassent.

Le site maya "El Péru" au Guatemala

Le lever du soleil dans la jungle est un moment extraordinaire : d'abord parce que c'est beau, ensuite parce que la nature se réveille et on entend de nombreux oiseaux, enfin parce que si vous avez faim et que vous aimez les frijoles, le riz et les œufs brouillés à la tomate et aux oignons, c'est justement la spécialité de Juan !

Le site maya "El Péru" au Guatemala

Sur le retour vers Paso Cabalo, on s'arrête à la station biologique où se trouve un mirador. Vue d'ensemble, sur la rivière, les marais et la bordure de la jungle

Le site maya "El Péru" au Guatemala

Fin de l'aventure à Paso Caballo, où Francisco nous invite à rencontrer sa famille pour l'almuerzo. Évidemment, on mange pendant que tout le monde nous regarde ! En échange, ils posent et on fait des photos : adieux et merci !

Publié dans Voyage, randonnée, Guatemala

Commenter cet article

Lisette 27/01/2015 10:45

Ha mais nannnn ! Le GROS tricheur, il l'a mis 3 fois son article !!!!

Jeje 27/01/2015 22:56

En fait, j'ai peut-être juste rien compris aux catégories : j'ai pris ça pour des mots clés, donc j'en ai mis un maximum !

Jeje 27/01/2015 22:56

En fait, j'ai peut-être juste rien compris aux catégories : j'ai pris ça pour des mots clés, donc j'en ai mis un maximum !

Lisette 27/01/2015 10:44

Tricheur t'as mis le même article dans 2 catégories différentes !!! Heureusemeny qu'il est bien tiens ! Nous aussi on fait du feu dans notre yaourte mais c'est pas pour cuire les poulets des voisins (ils n'apprécieraient pas) c'est pour avoir chaud et faire bouillir l'eau ! Bizzz

Lisette 27/01/2015 10:24

Ouah génial !!! Un blog de voyages avec des supers belles photos et des plans foireux pour tous les fous qui veulent partir dans des contrées plus ou moins inhospitalières !!! Ah ça nous fait des souvenirs tiens ! Nous on continue l'aventure "bricolage sous yourte" dans notre contrée bretonne fort humide également en ce moment ! Des grosses bises et longue vie à ce blog !

Michel 25/01/2015 22:23

Et pendant ce temps, moi je bosse !
Muchas gracias quand même.

Jeje 26/01/2015 10:15

Ben non, pendant ce temps là, tu mangeais des huîtres pour célébrer la nouvelle année !

SERGIO CRASBORN 25/01/2015 21:44

JEROME VOL, MUCHAS GRACIAS POR LAS FOTOGRAFIAS, ME PARECEN EXCELENTES Y LAS VOY A IMPRIMIR PARA TENERLAS TAMBIEN EN PAPEL, MUCHAS GRACIAS POR ACORDARSE DE NOSOTROS. SALUDOS. SERGIO CFASBORN